AeroWatch Pilot Chronograph -

La galerie

AeroWatch Pilot Chronograph -AeroWatch Pilot Chronograph -AeroWatch Pilot Chronograph -AeroWatch Pilot Chronograph -
AeroWatch Pilot Chronograph -AeroWatch Pilot Chronograph -AeroWatch Pilot Chronograph -AeroWatch Pilot Chronograph -
AeroWatch Pilot Chronograph -AeroWatch Pilot Chronograph -AeroWatch Pilot Chronograph -AeroWatch Pilot Chronograph -
AeroWatch Pilot Chronograph -

La marque

Fondée en 1942 à Neuchâtel, AéroWatch s'est spécialisé dans la fabrication de montres de gousset. Rapidement, et grâce à un triple quantième phase de lune, la petite entreprise se fait connaître.
Aujourd'hui, propriété de Louis Érard, AéroWatch continue de produire des montres de gousset, et occasionnellement sort une série limitée de montres de poignet.

La monte présentée ici fait justement partie d'une série limitée à 100 exemplaires rendant hommage aux chronographes d'aviateurs des années 40.


La boîte

Il est composé de 3 parties en acier, avec deux traitement différents : poli pour la lunette , très légèrement brossé pour la boîte et pour le fond.

Il mesure 40mm de diamètre (47mm corne à corne) pour une épaisseur de 12.25mm. L'entre corne est de 20mm.

La lunette cannelée, contrairement à ses illustres aînées (Vixa, Breguet, Auricoste, Airin, Dodane et autres type XX) est fixe.

Le verre saphir affleurant traité anti-reflet est plat

Les poussoirs du chronographe sont également polis.

On peut lire au dos du fond vissé ALL STAINLESS STEEL, SWISS MADE, SAPPHIRE, 5ATM sur la circonférence, le numéro de série au bas et 011/100 au centre qui correspond au numéro de la montre au sein de l'édition.

Le tout est donné pour une étanchéité de 50M.

Les cornes sont légèrement courbés atteignant presque la hauteur du fond de boîte, épousant ainsi parfaitement le poignet.


Le calibre

Le mouvement choisi par AéroWatch, forcément mécanique afin de respecter les origines de la montre, est un Valjoux 7760 (13 ½ lignes). Il possède 17 rubis et atteint 28 800 oscillations/heures, et ce pendant 42h une fois remonté.

Le chronographe, partie intégrante du 7760 (par opposition aux platines rapportées), nous offre un compteur de minutes sautantes à 3h, gradué pour 30 minutes, et une seconde centrale.

La finition du calibre est d'excellente facture, cumulant côtes de Genève et perlage, le tout étant signé Louis Érard.

La mise à l'heure est grandement facilitée par un système stop-seconde.


Le cadran

Le cadran est recouvert d'un noir brillant laqué du plus bel effet, ponctué d'index en chiffres romains imprimés. Ceux ci, de grande taille, sont recouvert de peinture luminescente.
Le tour du cadran comporte l'échelle des secondes du chronographe. Celle ci, au 1/5 de seconde, est constituée de chiffres romains toutes les 5s, de bâtons toutes les secondes et de fins traits pour les 1/5ème de seconde.

Les compteurs accueillant la petite seconde à 9h et la minute sautante du chronographe à 3h, sont cerclés d'acier et guillochés. Tout deux sont gradué dans le style chemin de fer avec une particularité pour celui de la petite seconde : les traits des secondes 5, 15, 25, 35, 45 et 55 sont légèrement plus long, débordants dans l'intérieur du cadran.

Le logo AéroWatch, représentant les lettres A et un W mélangées souligné du nom complet de la manufacture ,trouve naturellement sa place à 12h.



aiguilles heures en acier poli style "ailes de mouche" . aiguilles minutes & heure avec peinture luminescente

aiguille des secondes de type bâton

aiguille des minutes du chrono superbe en flèche

très longue trotteuse pour le chrono blanche.


Le bracelet

D'origine livrée avec un bracelet crocodile brun d'excellente facture terminé par une boucle déployante papillon, il a été avantageusement remplacé par un crocodile noir, rajoutant une touche classe supplémentaire, permettant à cette montre d'être portée en toutes circonstances.


Le packaging


Conclusion

Cette montre, bien que fortement inspirée par les type XX, a sa propre personnalité. Elle allie avantageusement le côté militaire et le côté classe. Le cadran noir brillant associé au bracelet crocodile noir n'y sont certainement pas étranger.
De plus, c'est toujours agréable de se dire qu'on fait partie des 100, et seulement 100, propriétaire de cette AéroWatch.