Philippe Du Bois et Fils Aerienne IV -

La galerie

Philippe Du Bois et Fils Aerienne IV -Philippe Du Bois et Fils Aerienne IV -Philippe Du Bois et Fils Aerienne IV -Philippe Du Bois et Fils Aerienne IV -
Philippe Du Bois et Fils Aerienne IV -Philippe Du Bois et Fils Aerienne IV -Philippe Du Bois et Fils Aerienne IV -Philippe Du Bois et Fils Aerienne IV -
Philippe Du Bois et Fils Aerienne IV -Philippe Du Bois et Fils Aerienne IV -Philippe Du Bois et Fils Aerienne IV -Philippe Du Bois et Fils Aerienne IV -

La marque

Fondée en 1785 par Philippe Du Bois et son fils (Philippe-Henri Du Bois) au Locle, la maison a rapidement conquis le monde, aidée en cela par un réseau de comptoirs judicieusement répartis aux quatre coins du globe.

Aujourd'hui, la marque est toujours propriété de la famille Du Bois, et vend exclusivement par le biais de leur site internet. Elle produit essentiellement des séries limitées, pour la plupart basée sur des stocks d'anciens calibres.

L'Aérienne IV est un hommage aux grandes montres d'aviateurs des années '30 '40, elles-mêmes issues des B-Uhren (B étant l'initiale de Beobachtung qui signifie Observation, rapport aux très grands diamètres de ces montres), montres conçues pour la marine marchande.


La boîte

C'est un boîtier de 42mm de diamètre constitué de deux parties : la boîte à proprement parler en acier poli et le fond vissé en cristal minéral. L'entre corne est dans le même veine puisque mesurant 22mm.
Le côte gauche de la boîte (à l'opposé de la couronne) indique le numéro de cette montre au sein de l'édition limitée. Il s'agit en l'occurrence de la montre 413/499.
La couronne, dont les proportions sont dans la même lignée que le restant, est signée d'une jolie paire d'ailes rappelant les origines de cette Aérienne.

Le verre saphir, plane, offre une très grande ouverture sur le cadran.

Le fond vissé, quasi entièrement en cristal minéral, comporte les indications suivantes : 5 ATM SAPPHIRE, SWISS MADE, STAINLESS STEEL.

L'étanchéité annoncée est de 50M, plus que suffisant pour une montre d'aviateur, qui plus est, en version civile !

La qualité de cette boîte est exceptionnelle. Un soin tout particulier semble avoir été apporté au polissage, donnant au tout une luminosité hors norme.
L'autre particularité de cette boîte est la lunette. Elle semble être rapportée alors qu'une observation à la loupe confirme qu'elle fait partie du même bloc que la boîte elle-même. Cela est dû à la très fine délimitation tracée tout le long de la montre. Le travail effectué est impressionnant de précision.


Le calibre

Pour équiper une telle boîte, il était nécessaire de trouver un calibre de fort diamètre. C'est un Unitas 6497-1 (16 ½ lignes pour 4.5mm de hauteur), conçu à l'origine pour les montres gousset, qui fait office de moteur. Entraînant la petite seconde au rythme de 18 800 oscillations/heures (2.5Hz), soutenu par 17 rubis et protégé par un système Incabloc, il se remontera, manuellement, toutes les 38 heures.

Ce calibre, de type Lépine (cad. dont la petite seconde est placée à 9h), est entièrement rhodié et retravaillé par Du Bois. Côtes de Genève, vis bleuies et soleillage s'offrent à vous dès la montre retournée. La signature dorée (Ph. Du Bois & Fils) orne le pont. Les indications SEVENTEEN 17 JEWELS et SWISS complètent ce tableau. A la loupe, on pourra observer, derrière le balancier mono-métallique, l'inscription 6947-1.

Concernant l'utilisation courante, il est à signaler que le 6947-1 n'est pas équipé de système stop-seconde.

Pour la petite histoire, sachez que le 6947-1 est extrêmement loquace. Il ne se fait pas prier pour vous balancer à pleins poumons ses tic-tac au rythme du temps qui passe, et peut parfois même se faire entendre de vos proches voisins !


Le cadran

L'Aérienne est initialement conçue dans le style des grandes montres d'aviateurs, donc en cadran noir avec aiguilles et index luminescents. Du Bois, à ma grande joie, nous offre ici une version "civilisée" arborant un magnifique cadran gaufré laqué blanc.

Des index chiffres arabes, parfaitement alignés et placés, en acier poli, indiquent les heures. Une échelle des minutes imprimée en noir court tout du long du cadran, ponctuée par des chiffres arabes toutes les 5 minutes, des bâtons indiquent les autres minutes et l'heure juste est signifiée par un triangle.

La cadran de la petite seconde, placé à 9h, est très finement guilloché, emprisonnant ainsi la lumière et permettant une lecture rapide.

La signature DuBois 1785 est située à 12h et Aérienne IV apparaît à 6h. L'incontournable Swiss Made entoure l'index des 6h.

Les aiguilles des heures et minutes, noires de type feuilles très allongées, bénéficient d'un petit raffinement non négligeable : leur axe est constitué d'une petite pastille d'acier rappelant les index, cassant ainsi leurs grandes tailles.
L'aiguille des minutes ne faillit pas à la règle des montres à grande lisibilité, et pointe donc jusqu'aux index.
La petite seconde est une grande flèche noire, contre-balancée par une jolie olive.
L'alignement des heures et minutes est parfait à 12h00 comme à 6h00.

Une de mes interrogations sur cette montre concernait les aiguilles. Plus spécifiquement leur largeur. N'étaient-elles pas trop fines au regard des dimensions imposantes de l'objet ? En fait, non. Le noir des aiguilles suffit à remplir le cadran, gommant ainsi mes doutes.


Le bracelet

En cuir de requin, la couleur est laissée au choix de l'acquéreur : marron clair ou foncé, noir ou bleu. Pour ma part, et par inattention, je l'ai commandé en bleu. Je dois dire qu'esthétiquement parlant, il n'est pas à mon goût, je l'aurais largement préféré en noir, et je ne tarderai à corriger cette erreur.
Je me concentrerai donc sur le côté qualité, et là, il faut avouer qu'une fois encore, Du Bois fait fort, très fort.
D'une belle épaisseur, souvent gage de qualité et de résistance, il présente une surpiqûre blanche sur toute la longueur. Bombé en son centre jusqu'à mi-longueur, il se termine par une boucle à ardillon en acier qui, selon les différentes Aériennes, est signée ou non ! Là aussi, il me reste à éclaircir ce point, puisque la mienne ne l'est pas. En son dos, il est signé DuBois 1785 et porte les mentions Germany Sharkskin.


Le packaging

Du Bois présente cette Aérienne IV dans une boîte dépourvue d'intérêt, mais accompagnée d'un tas de papiers en allemand :

Garantie de 2 ans
Certificat d'origine suisse
Description de l'Unitas 6947-1
Mode d'emploi
Histoire de la Maison
A cela, on peut ajouter un joli chiffon signé et accompagné de l'inscription "L'horlogerie la plus ancienne de la Suisse".


Conclusion

Un achat coup de cœur (lesquels ne le sont pas dans ce domaine?) qui ne peut être regretté tant il est vrai qu'aujourd'hui, obtenir une montre regroupant tant de qualités et un tel niveau de finition se paye souvent 3 à 4 fois plus cher, au bas mot!

A noter que Du Bois vend exclusivement par internet, offre des facilités de paiement, chose plutôt rare s'il en est et, comble du bonheur, vous permet d'essayer la montre pendant 14 jours sans aucun frais !